L’ Asie du sud-est en mobylette !

1 Août

Parcourir des contrées inconnues (enfin surtout moins touristiques que d’autres), cheveux au vent (mais surtout avec un casque sur la tête) et pouvoir s’arrêter ou l’on veut, quand on le souhaite, c’est cela dont vous avez envie quand vous voyagez ?

Une solution : la mobylette !

Pas un pays d’Asie ou nous n’avons loué un petit scooter et où nous ne sommes partis pour quelques heures ou quelques jours. A deux roues, nous avons parcouru la région de Khammuane et le plateau des Bolovens au Laos, découvert une petite partie du nord thailandais, exploré les alentours de Hpa- An en Birmanie, sillonné une bonne partie du Vietnam et visité Kampot et Kep dans le sud du Cambodge, sans oublier Bali.

Se déplacer en mobylette cumule bien des avantages :

  1. c’est, à quelques exceptions près, hyper bon marché. On a en moyenne paye 6 dollars par jour pour la location. A cela s’ajoute, le prix de l’essence, qui pour nous, fut, en moyenne, un dollar/ le litre.
  2.  On est en totale autonomie : ce qui veut dire arrêt pipi quand on veut, pause photo si le paysage en vaut la peine et pas de stop dans un shop a touristes ou un resto dégueu.
  3. On avance bien plus vite dans les embouts : et ça, à certains endroits d’Asie, c’est un atout non négligeable. On pense notamment aux grandes villes en général et à Bali, ou le trafic était assez intense.
  4. Voyager en mob permet de se rendre dans des endroits qui ne sont pas bien desservis par les transports en commun et donc peu touristiques. C’est ainsi que nous n’aurions pu faire la loop au départ de Thakek, au Laos ou la région de Ha Giang au Vietnam.

Pas besoin d’être un pro du deux roues pour partir en roadtrip mais quelques précautions s’imposent.

  1. Lorsque vous louez la moto, en principe, vous devez donner votre passeport en garantie et vous recevez un contrat à signer. Conservez bien une copie de votre passeport et de votre visa car bien souvent vous en aurez besoin dans les guesthouses.
  2. Vérifiez bien l’état du véhicule, notez tous les coups et grosses griffes sur le contrat et faites des photos, s’il le faut. Normalement si vous avez un problème technique pendant votre voyage et que vous faites des réparations, le loueur vous remboursera. Demandez-lui la procédure à suivre car certains veulent être prévenus avant toute réparation. Et n’oubliez pas le reçu. Nous avons dû changer un frein au beau milieu de nulle part au Laos et le loueur nous a remboursés sans soucis. Les pneus crevés, par contre, sont toujours à vos frais mais ce n’est vraiment pas très cher.
  3. On ne nous a jamais demandé de permis lors de la location et, sauf à Bali, nous n’avons jamais été arrêtés par les flics. Ayez tout de même votre permis sur vous au cas où. On ne pense pas que le permis international soit nécessaire, sauf peut-être en Indonésie, quoique lors de notre contrôle, le flic était plus intéressé par notre permis belge.
  4. Renseignez-vous sur l’état des routes avant votre départ. Au Vietnam, on a mis 3 heures pour 30 km car la route indiquée sur google map n’était, en fait, pas encore construite. Un bulldozer a même du nous frayer un passage à un moment.
  5. En Asie, les gens ne roulent pas vite mais ils ne font attention à rien et ils déboulent de partout. Ne roulez pas trop vite (de toute façon, il y a peu d’endroits où vous aurez la possibilité de tracer) et restez vigilant même à la campagne. Nous, on a failli faire un frontal avec un bœuf sortant d’un champ au Vietnam !
  6. Partez avec une petite trousse de secours en cas de chute. Ayez au moins des compresses, du désinfectant et des sparadraps au cas où. Ça vous évitera que des gentils locaux vous étalent leur baume de tigre sur vos plaies ouvertes (expérience vécue au Laos !)

Quelques petits conseils supplémentaires pour ceux qui partent plusieurs jours :

  1. N’hésitez pas à louer une mopette un peu plus cher afin d’avoir un peu plus de confort, surtout si vous en louez une pour deux. Nous avons passé 7 jours sur une Honda Wave (la basique de chez basique) et nos fesses ont eu du mal à s’en remettre.
  2. Niveau bagage, on est assez limité. Ça a été un peu dur pour Virg qui a du se restreindre et vivre avec les mêmes fringues pendant quelques jours. On coinçait un petit sac entre les jambes de Fred mais si vous le pouvez, louez une mopette avec un panier à l’avant pour pouvoir y mettre quelques affaires.
  3. Ne prévoyez pas de trop longues distances car bien souvent votre moyenne ne dépassera pas les 30km/heures.

Au total, nous avons passé une trentaine de jours sur un deux roues en Asie. Même Virg, qui au début, n’était pas vraiment pour, en redemandait. Et on ne comptabilise qu’une seule chute sans grandes conséquences. Evidemment, c’est quand Fred est parti tout seul faire un tour et s’est pris pour un king de la route.

Mis à part ce petit incident, nous avons adoré nos roadtrips sur les routes asiatiques et on ne peut que vous conseiller de louer un deux roues pendant votre voyage, même pour une simple journée.

TOP 3 de nos balades préférées :

  1. Thakek loop, au Laos : 4 jours au milieu des rochers karstiques et presque aucun touriste,
  2. Le Nord du Vietnam : 7 jours à découvrir cette merveilleuse région.
  3. Kampot et Kep, au Cambodge : la mer, les cultures de poivre et le marché aux crabes.

TOP 3 de nos balades décevantes :

  1. La boucle de 100 km conseillée par le Lonely Planet, aux alentours de Chang Mai, en Thailande : vraiment rien d’interessant (ou alors on s’est trompe de loop !)
  2. Le delta du Mékong, au Vietnam : beaucoup de trafic et un peu déçu par les paysages. Le delta, c’est plus sympa vu d’un bateau.
  3. Boucle d’une journée aux environs de Savanakhet, au Laos : beaucoup moins intéressant que Thakek ou le plateau des Bolovens.
Advertisements

3 Réponses to “L’ Asie du sud-est en mobylette !”

Trackbacks/Pingbacks

  1. Quel pays d’Asie choisir pour sa lune de miel ou un voyage en amoureux? | Honeymoon on a budget - août 13, 2013

    […] ou peu de monde se rende, même dans les pays les plus visités. Allez jeter un œil sur notre article à ce […]

  2. La Thakek loop, Laos | Honeymoon on a budget - août 27, 2013

    […] vous en parle ! On vous l’avait recensée comme étant un des best of de Fred en Asie  et comme le plus chouette tour en moto qu’on ait fait en Asie. Il est maintenant l’heure de vous la […]

  3. La Thakek loop, Laos | Honeymoon on a budget - octobre 18, 2013

    […] vous en parle ! On vous l’avait recensée comme étant un des best of de Fred en Asie et comme le plus chouette tour en moto qu’on ait fait en Asie. Il est maintenant l’heure de vous la […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d bloggers like this: