Nos conseils pour réussir votre roadtrip en Australie.

16 Sep

Partir sur les routes australiennes, c’est génial mais mieux vaut savoir deux/trois petits trucs avant de partir.

Voici donc quelques conseils que nous avons listés après avoir passé 45 jours en camping au pays des Aussies.

1. LA LOCATION DU VEHICULE

Comment faire son choix parmi toutes les compagnies existantes et tous les modèles proposés ?

De la voiture type espace aménagée au gros camping-car tout équipé, vous aurez l’embarras du choix ! Cela dépendra surtout de votre budget ! Personnellement, nous avons trouvé le prix des locations assez élevé (comparé à la Nouvelle Zélande).

Un conseil, ne faites pas comme nous, ne prenez pas la solution la moins chère, c’est-à-dire une grosse voiture avec un coolbox. On s’est très vite senti fort à l’étroit. On ne peut pas se mettre debout a l’intérieur, il faut sans cesse defaire/refaire/redefaire/rerefaire son lit ( voyez a ce sujet notre article sur le roadtrip en couple), ce qui à la longue est un peu pénible. En outre, pas moyen de cuisiner a l’intérieur, il faut le faire à partir de son coffre, ce qui, en hiver, peut parfois être un peu rude. C’est très simple dans le sud ou on a eu du mauvais temps, on s’est payé tous les soirs un camping pour avoir une belle camp kitchen fermée et ainsi ne pas se les peler.

De même, l’option coolbox était une véritable erreur. De un, c’est tout petit, donc pas moyen d’y stocker beaucoup de choses. De deux, il fallait le remplir de glaçons pour tenir les aliments au frais et les changer régulièrement (tous les 2 jours voir tous les jours dans le nord, alors qu’on était en hiver !). Très souvent, notre bouffe finissait noyée !

Bref, si on devait recommencer, on prendrait un modèle plus grand sans hésiter. Le modèle que nous avons en Nouvelle-Zélande (le condo) est un bon compromis.

Pour la compagnie, nous avions pris Juicy, qui avait de bonnes critiques. Cependant, nous n’avons pas été spécialement satisfaits de leur véhicule : assez vieux, un peu sale, coolbox cassé. Par contre rien à redire niveau service. Fort disponible et de bons conseils lorsqu’on les appelle.

Pour l’assurance, nous avions pris la complète. Et oui, on a déjà eu de malheureuses expériences avec les locations de voiture. On ne voulait pas prendre le risque ici, surtout avec tous les kilomètres engloutis. En plus, cela nous a permis de ne pas devoir laisser une grosse caution avec notre carte visa.

Encore un dernier petit conseil : lorsque vous réservez le van, n’hésitez pas à demander une réduction, surtout si vous vous y prenez à l’avance ou si vous continuez votre roadtrip en Nouvelle-Zélande. Nous avons obtenu 300 euros de réduction sur nos deux locations !

IMG_0414 (Copier)

2. L’HEBERGEMENT

Vous pensiez vous en sortir uniquement avec votre van, niveau hébergement ?

Que nenni ! Le camping en Australie est bien règlementé, pas question de se poser n’ importe où. Enfin, vous pouvez toujours mais vous risquez une amende pouvant aller jusque 500 dollars. Certains prennent le risque et n’ont aucun problème. Nous, on n’a pas osé.

Alors, on le pose ou son van ?

Vous avez le choix :

1. L’option « j’ai de l’argent » : dans un camping ou plutôt un caravan park : en général, super bien aménagé, vous aurez ici toilettes, douches, barbecues, coin cuisine et bien souvent une piscine. Le prix varie entre 15 et 40 dollars, pour un site sans électricité. Autant dire un bon budget.

Campings que l’on vous recommande :

– Bimbi Park, Cape Otway : camping bien aménagé, avec plein de koalas dans les arbres ! Attention les douches sont payantes.

– Cape Hillsborough Nature resort : en plein dans le parc national du même nom, situé juste à coté de la plage ou vous pourrez apercevoir des kangourous sauvages !

2. L’option cheap : Les parcs nationaux : bien souvent, il y a des endroits désignés ou l’on peut rester la nuit pour une modique somme. Les structures sont basiques : des toilettes, des barbecues (parfois) et rarement des douches. Le paiement se fait via un système de self registration. Vous mettez le montant dans une enveloppe prevue a cet effet, l’enveloppe dans une boite et vous mettez le reçu sur votre pare-brise.

Site qu’on vous recommande : Devils Marble, sur la route vers Uluru quand on vient du nord: des toilettes vraiment limite pour seule infrastructure mais la vue est magique.

3. L’option « fauché » : soit les emplacements ou il est permis de camper et qui sont gratos ! Dites-vous bien que la plupart du temps ce seront des endroits pourris et glauques comme des aires d’autoroute mais ça permet de s’y retrouver un peu dans le budget.

Quelques endroits gratos et sympas qu’on a testés :

– Sint Lawrence recreational reserve, au sud de Cairns: y a même des douches avec eau chaude (1$ pour 3 minutes).

– Balgal beach, au nord de Townsville : pas de douches mais l’endroit est fort agréable, a cote de la plage.

IMG_0391 (Copier)

3. LE BUDGET

Voyager en Australie, ça coute cher.

Nous avons dépensé en moyenne 171 AU$/ jour (sans la location du van). Et on ne peut pas dire qu’on a vraiment fait d’excès (mis à part un petit craquage à Melbourne).

Le post le plus important est l’essence : 10.000 kilomètres avec une voiture qui consomme en moyenne 10 litres/100 km, ca fait mal au portefeuille.

On s’est clairement fait plaisir sur la bouffe : beaucoup de fruits, de beaux morceaux de viandes, du yaourt, parfois du poisson…. Bref des choses qui coutent cher au supermarché mais on a fait attention niveau alcool. Pas de bières durant le séjour, seulement du vin et bien souvent en cubi !

Les excursions et autres activités coutent également très cher. Notre croisière dans les Whitsundays (3 jours/2 nuits) nous a couté 500$/personne et encore, on a eu une très belle promo et nos deux jours a Frazer island : 250$/personne et la aussi on a eu une réduc !

Après si vous ne faites aucune excursion, que vous mangez des pâtes au ketchup pendant tout le trip et que vous ne comptez pas trop boire, il y a moyen de réduire le budget mais franchement, on ne vous le conseille pas !

IMG_0428 (Copier)

4. PLANIFICATION DU ROADTRIP

L’Australie a une superficie de 7.700.000 km². A moins que vous ne partiez pour plusieurs mois, vous ne pourrez pas tout voir lors de votre voyage. Nous avons fait la côte est, le centre rouge et le sud-est mais il parait que l’ouest est tout aussi beau. A vous de choisir !

En un mois et demi, nous avons parcouru 10.000 km ! C’est beaucoup. Il n’y a pas tellement d’endroits où nous sommes restes plusieurs jours et il y a certains moments où on en avait vraiment marre d’être dans la bagnole.

On vous conseille donc de ne pas prévoir des distances trop longues entre chaque étape et de temps en temps vous poser 2 ou 3 nuits pour vous reposer.

Nous n’avions pas de guide, comme le Lonely ou le Routard avec nous mais on a trouvé pas mal de centres d’informations sur notre route qui sont des mines d’or pour les renseignements.

IMG_0560 (Copier)

5. LES PETITS TRUCS QUI AMELIORERONT VOTRE QUOTIDIEN

Voici une sélection de petites choses qui nous ont bien aidés à certains moment et qui pourraient, a vous aussi, vous être bien utiles.

1. Le Camp Australia Wide (gros bouquin) et/ou WkiCamps (application Iphone) : ou sont répertoriés tous les campements gratuits et pas chers d’Australie. Le livre a son prix (60$) tandis que l’appli est gratos et fournit tous les campements (même les plus chers). Super utiles, ils vous permettront de trouver un endroit ou loger ou que vous soyez en Australie.

2. Transformateur : idée piquée à nos amis Nowmadz, ce petit engin nous a permis de charger ordi, appareil photos et iphones, via la batterie de la voiture. Comme ca pas besoin de payer un power site !

3. Une playlist avec beaucoup de chansons : vous passerez beaucoup de temps sur les routes et qu’est-ce qu’un roadtrip sans musique ? Prévoyez enormement de playlists car au bout d’un moment vous en aurez marre d’écouter toujours la même chose. Dès que nous avions une connexion, on se téléchargeait quelques tubes, et on n’en avait jamais assez ! Quelques films ne seront pas non plus de trop pour animer vos soirées.

4. Une bouillote (pour ceux qui partent en hiver, dans le sud du pays) : Nous avons eu du temps vraiment pourri et froid le long de la Great Ocean Road ainsi qu’aux alentours de Sydney. On a fini par acheter une bouillote et ce fut surement un de nos meilleurs investissements !

Et pour terminer, on vous conseille vivement le site http://mapremierefoisenaustralie.com/, un blog ou 4 amis français vous donnent plein de conseils, d’idées et de bons plans à travers leurs articles et vidéos délirantes. Ce sont eux qui nous ont convaincus d’aller a Frazer island!

IMG_0444 (Copier)

Vous voilà parés pour affronter les routes australiennes ! On vous souhaite un très bon voyage et si l’envie de nous raconter votre expérience vous tente, n’hésitez pas !

Advertisements

Une Réponse to “Nos conseils pour réussir votre roadtrip en Australie.”

  1. Rémi D. septembre 25, 2013 at 3:11 #

    Attention au kangourous avec les pares buffles !
    Une playlist pour traverser le continent 🙂
    http://www.deezer.com/playlist/422779955

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d bloggers like this: