Tag Archives: nowmadz

{Tour du monde} Julien et Lydia de Nowmadz

20 Sep

Aujourd’hui, on est doublement excité!

Tout d’abord, parce qu’on inaugure une nouvelle rubrique qui, on l’espère, nous amènera à découvrir plein de chouettes voyageurs (ses) et/ou marié(e)s. En effet, on a décidé d’aller poser quelques petites questions à d’autres amoureux à propos de leurs voyages.  Que ce soit sur une lune de miel, un tour du monde, un petit week-end ou 3 semaines de vacances, chaque aventure nous interesse……  du moment qu’elle soit faite à deux !

Deuxièmement parce qu’on commence cette série d’interviews avec Julien et Lydia de Nowmadz, deux amoureux qui sont partis, eux aussi, en tour du monde. Mais contrairement à nous, ils sont rentrés depuis quelques mois. Leur site internet est une véritable mine d’or et on leur a déjà piqué quelques astuces et bonnes adresses. En plus de cela, Lydia rédige des articles super intéressants, touchants et parfois même émouvants! Julien, quant à lui, fait de superbes photos et vidéos pour illustrer les propos de sa chérie. On vous conseille vivement d’aller faire un tour chez eux.

Bon, assez jeté de fleurs 🙂 On vous laisse avec eux et leur voyage…

Nowmadz, qui êtes vous ? Pouvez vous nous en dire un peu plus sur vous ?

Nous sommes Lydia et Julien. Nous avons respectivement 33 et 31 ans. Nous nous sommes connus par le biais du boulot (et oui, c’est à ça que ça sert aussi!!) et nous sommes ensemble depuis 5 ans maintenant.

Quand avez-vous pris la décision de faire un tour du monde ? Elle a été dure a prendre? L’idée venait de qui ? L’autre était tout de suite d’accord ?

La décision de partir a été prise à un moment où on se sentait un peu dans le creux de la vague niveau professionnel en France. Nous n’étions plus vraiment inspirés par nos job respectifs, nous avions envie de bouger, de changer. On avait la désagréable impression de passer à côté de nos vies, nous ressentions le besoin d’y rajouter un peu de piment… Et on a été servi!

L’idée venait de moi, Lydia. Un dimanche un peu gris de décembre, vous savez de ceux qui donnent un peu le cafard parce qu’il faut retourner le lendemain au boulot et qu’on n’en a pas envie. Je tapotais des choses sur mon IPhone (qui est mon grand ami virtuel, je suis une addict) et allez savoir comment, je suis tombée sur un résultat de recherche sponsorisé sur Google: Tour du monde à partir de 1700 €. [Edit: après avoir réalisé l’expérience, c’est un montant tout à fait irréel, hein, alors ne vous emballez pas!] Quoiqu’il en soit, l’idée s’est tout de suite installée dans ma caboche, et je l’ai lancée en l’air à Julien. L’air de rien, tout d’abord, mais j’étais curieuse de voir sa réaction. Il m’a dit «Ouiiiii, bien sûr, c’est ça. Allez chiche» Mi figue-mi raisin. Mais au fond, son regard était à la fois empreint d’espoir et de curiosité. Etait ce une blague?

On a passé quelques jours comme ça, à se regarder bizarrement, sans savoir si on pouvait, ou pas, se lancer dans l’idée. Pour finalement y arriver, bien sûr!

Votre tour du monde : Combien de temps êtes-vous partis ? Ou avez-vous été ? Quel a été votre budget ?

Nous avons voyagé du 24 juin 2012 au 26 mai 2013. Nous avons passé un mois en Chine, un mois en Indonésie, puis quelques jours à Kuala Lumpur, en Malaisie. Nous construisions alors notre itinéraire un peu au jour le jour, et au gré de nos envies bien qu’ayant une sorte de fil conducteur, et surtout des étapes dans notre billet tour du monde à respecter.

En route nous avons rencontré des gens qui nous ont parlé du Sri Lanka, alors nous y sommes allés 3 semaines. Puis nous sommes partis affronter l’Inde du Nord. Je dis «affronter» car ça n’a pas toujours été une partie de plaisir, et même le choix de cette destination n’a pas fait l’unanimité. Mais je ne sais pas, il «fallait» qu’on aille voir de nos propres yeux, ce pays nous intriguait. Nous y sommes restés 3 semaines avant de nous échapper au Népal. Le Népal nous a apporté un réconfort et un apaisement tel qu’on aurait voulu ne jamais en partir.

Finalement, après un détour d’une semaine à Bangkok nous sommes partis en Australie: l’Occident et son confort nous manquait, et la perspective d’un road trip à travers le pays était bien excitant! Après 45 jours nous en sommes partis à regret. Une semaine à Bangkok, quelques jours à Singapour, puis la fin d’année à Tokyo, et voilà notre épisode Asiatique qui s’achevait définitivement…

Nous avons rejoint l’Amérique du Sud et avons commencé par nous prendre une bonne claque sur l’Ile de Pâques, un endroit surnaturel. Le Chili, quelques jours, puis l’Argentine, enfin. Ce passage, nous l’attendions car il nous permettait de retrouver les parents de Julien pour 2 semaines, et ils nous manquaient tant! Au total, nous sommes restés 1 mois en Argentine, et on en garde un souvenir très précieux, puis nous sommes retournés au Chili, traverser le désert de l’Atacama, avant de rejoindre le Pérou. Là, nous avons été un peu déçus, nous étions peut être aussi un peu fatigués, et nous avons attendu avec impatience notre départ, 3 semaines plus tard, pour les States.

Alors que nous ne devions passer qu’un mois aux US, nous avons rallongé le séjour pour y rester plus de 2 mois! De la Californie à la Floride en passant par New York, nous arrivions à la fin de notre boucle, mais quelle fin…. Un peu hagards, comme on se sent à la fin d’un tel périple, nous sommes allés entre-apercevoir le Canada, en passant une semaine à Montreal. Un retour sur Londres, puis Lyon, et voilà notre tour bouclé!

Concernant le budget, nous sommes des voyageurs de classe «moyenne», héhé. Ce qui signifie qu’on essaie de faire des économies en permanence, on recherche les bons plans et les promos, mais on ne renâcle pas sur notre confort pour autant. Nous avons dormi en Auberge de Jeunesse mais jamais en dortoir: à deux, le prix d’une chambre privée est souvent plus intéressant en plus! Si on fait une moyenne sur l’année entière, en tenant compte de tous les postes de dépenses (hébergement, billet d’avions, transferts, nourriture, activités etc…) Nous avons voyagé pour environ 60€/jour et par personne.   

Un souvenir particulier/ dont vous vous souviendrez longtemps (qu’il soit positif ou négatif) ?

Lydia : Beaucoup de souvenirs, bien sûr, et celui que je choisis aujourd’hui n’est finalement ni bon ni mauvais. Il parle de l’Inde, de mon ressenti, de ce désespoir mêlé à une curiosité intense que j’ai ressenti là bas. C’est indescriptible, gênant presque mais ce qui s’est passé là bas a révélé une partie de moi que je ne soupçonnais pas. Etre confrontée à ce milieu à mon sens surnaturel, et tenter d’y évoluer comme je pouvais, être énervée comme jamais, puis émerveillée, fanatisée, c’est une chose qui m’est arrivée seulement là bas. C’est puissant, c’est un endroit où je me suis sentie très vivante, justement de par tous ces sentiments qui m’ont animée.

Julien: J’ai adoré l’Indonésie, Bali. C’est un vrai coup de coeur pour moi. Le rythme de vie, les odeurs, les petits rituels des prières, avec ces petits bâtonnets d’encens qu’on retrouve à chaque coin de rue, tout ça me laisse un souvenir magique, tout en restant tout de même sur ma faim: si je dois choisir un pays dans lequel retourner, ce sera celui ci, c’est certain!

Un/des conseil/s pour quand on voyage à deux à long terme ?

Se parler! C’est essentiel, obligatoire. On ressent parfois des choses qui nous étonne nous même et je pense qu’il n’est pas bon de garder ces émotions pour soi. Les partager, en discuter, même si l’autre ne les partage pas évite de s’éloigner progressivement. C’est ce qui nous est arrivés en Inde. Ce que je vivais moi était différent de ce que Julien vivait. Nous étions chacun dans un monde à part, et nous avons failli nous perdre à ce moment là. Persuadés qu’on ne pouvait plus se comprendre! Se parler, et s’écouter, surtout!…

Une/des chouette/s adresses ? Une destination fétiche ?

Il y en a tellement… Un de mes plus beaux souvenirs est peut être le road trip en Australie, lorsque nous sortions des endroits balisés. Empruntant des petits chemins, on se retrouvait alors au milieu de forêts, de clairière ou au bord de l’océan, entourés de kangourous, de walibis, et d’oiseaux merveilleux. Coupés du monde, c’est également là que nous avons vu nos plus beaux ciels la nuit, d’un noir si profond que les étoiles semblaient transpercer!

Et si c’était à refaire ?

On repartirait, sans hésiter. Plus longtemps, ou du moins sans date de retour. Ca voudrait dire dépenser peut être moins, ou rester sur place plus longtemps, faire moins de trajets internes, mais c’est une chose qu’on appréciait. Choisir de rester dans une ville, et y vivre, tout simplement. C’est si bon! En tous cas, ne pas s’imposer la contrainte d’un trajet ou d’un billet d’avion déjà programmé.

Et maintenant des projets-voyage ?

Hinhinhin… le voyage pour aller au boulot, ça compte?!! On a une amie qui vit au Laos et qui nous lance des signaux en permanence «rejoignez moi, venez, venez!» et ce n’est pas l’envie qui nous manque! Mais je crois que, pour le moment en tous cas, nous allons surtout nous concentrer sur une toute autre sorte de voyage: celui centré sur notre couple, et qui va nous faire devenir parents! Rien n’est fait pour le moment, car c’est comme tout voyage, ça se prépare… :)En attendant, bien sûr, on se prend à rêver, et même si on ne repartira pas tout de suite très loin, on organisera ces prochains mois des longs week end dans les grandes villes européennes. On en a visité déjà pas mal, mais il en reste encore d’autres à découvrir!

Merci Nowmadz pour avoir répondu a nos questions! On vous souhaite plein de belles choses pour votre nouveau “voyage” et si vous venez un jour a Bruxelles, n’hésitez pas à passer par chez nous (enfin, attendez quand même janvier 🙂 )

Et on revient très vite avec une nouvelle interview et une destination que l’on affectionne tout particulièrement !

%d bloggers like this: