Tag Archives: voyage de noces

Un roadtrip en Australie en amoureux, une bonne idée ou pas ?

9 Sep

Ca y est, on vous a convaincu avec notre dernier article de partir en Australie avec la femme/ homme de votre vie. Cet été, hiver, automne ou pourquoi pas printemps, c’est décidé vous partez en Australie avec votre moitié. Oui, mais vous venez de remarquer (ou vous le saviez déjà, en fait) que ça allait vous couter cher et que la solution la plus économique serait la location d’un van.

Et vous vous demandez si votre couple survivra à plusieurs semaines dans un espace de vie de moins de 10m² ? Si partir camper a l’autre bout du monde avec chouchou est vraiment une bonne idée ?

La réponse est oui mais il faut toutefois qu’avant de partir vous sachiez deux/trois petites choses, histoire d’être bien préparé.

Alors le Camping en Australie c’est :

Un espace restreint dans lequel vous vivrez pendant le temps de votre voyage : une voiture, un van ou un camping-car pour les plus chanceux, qui vous servira de cuisine, salon, salle à manger, salle de bain et chambre à coucher. Vous devrez pour pouvoir manger, défaire le lit et pour pouvoir dormir, ranger la table et le canapé. Mais comme vous aurez souvent la flemme, vous préparerez souvent à manger depuis votre lit.

Vous devrez faire vos courses tous les deux jours, voire tous les jours car selon l’option choisie vous n’aurez qu’un tout petit frigo, voire qu’un coolbox à remplir de glaçons fréquemment (qui, eux, inonderont toute votre bouffe si vous ne les changez pas assez vite). Vous apprendrez à cuisiner en utilisant le moins de choses possible pour éviter de devoir faire la vaisselle et il arrivera un moment ou l’un de vous deux mangera directement dans la casserole pour ne pas salir trop d’assiettes.

Vous mettrez les mêmes vêtements plusieurs fois d’affilée car pour en attraper d’autres, vous devrez ramper en dessous du lit. Et puis, de toute façon, faudrait pas devoir faire la lessive trop souvent.

Vous vendrez un rein pour vous payer des excursions mais vous le ferez avec le sourire car il n’y aura pas de vaisselle, pas de lit et pas de cuisine à faire pendant tout le temps de la sortie.

Vous roulerez parfois longtemps, treeeeeees longtemps et les paysages seront parfois monotones, surtout si vous avez décidé d’aller jusqu’à Uluru, le centre du pays. Vous verrez souvent, même très souvent, des kangourous, wallabies, et autres animauxs écrasées au bord de la route, avec quelques charognards entrain de les manger, et même après 4 semaines, vous aurez toujours de la peine pour ces petites bêtes et maudirez ces train-trucks qui roulent trop vite durant la nuit.

Vous éviterez de trop boire le soir afin de ne pas devoir sortir du van dans le froid et le noir et si vraiment vous devrez aller aux toilettes, vous irez en voiture car elles se trouvent de l’autre cote du camping. Pour économiser un peu d’argent, vous payerez uniquement des campings quand il sera vraiment temps de prendre une douche et vous en profiterez pour faire la vaisselle à l’eau chaude. Le reste du temps, vous chercherez des endroits gratos et sympas ou poser votre van mais souvent vous passerez la nuit sur une aire d’autoroute.

La vie de campeur chez les Aussies, c’est un joyeux mélange de ca :

Et pourtant, vos vacances passeront à une vitesse folle.

C’est clair, il y a un gros manque de confort mais c’est juste pour quelques semaines et, en plus, vous serez à deux pour pouvoir en rigoler.

Et puis l’Australie, c’est une cote-est super bien préservée (avec peut être une exception avec la Gold Coast) et des plages à n’en plus finir, des parcs nationaux pleins de perroquets et oiseaux en tout genre ou se promener pendant des heures, des kangourous, koalas, wallabies en pleine nature, un énorme rocher de +- 10 kilomètres de circonférence perdu au milieu du désert qui change de couleur au fur et à mesure de la journée. C’est une grande barrière de corail remplie de petits et gros poissons ou l’on peut plonger, même en hiver. C’est des habitants souriants et chaleureux comme vous n’en avez jamais rencontrés, toujours prêts a vous aider et à vous donner leurs meilleurs bons plans. L’Australie, c’est aussi des villes agréables et accueillantes, ou vous vous verrez bien habiter quelques mois voire plus, c’est Sydney et son opéra, la Great Ocean Road et ses 12 Apostles, c’est des vignobles un peu partout, des iles de sable blanc, et des ciels étoilés comme vous n’en avez jamais vus.

Et puis le camping en roatrip, c’est des fous rires a n’en plus finir, des rencontres sympathiques et parfois passionnantes, des souvenirs gravés a vie dans vos mémoires, des centaines de photos ou l’on ne sait pas faire le tri tellement elles sont toutes belles, et qu’une envie c’est revenir découvrir ce qu’on n’a pas eu le temps de visiter!

et ca:

Alors le camping en Australie en amoureux, c’est une bonne idée ? La réponse est OUIIIIIIIIIIII, laissez votre confort de cote un petit temps et foncez découvrir les routes australiennes………Vous ne le regretterez pas!

Et vous, êtes-vous déjà partis en roadtrip/camping en Australie? C’était comment? N’hésitez pas à nous raconter votre expérience.

Advertisements

Vietnam: notre itineraire et nos conseils

6 Sep

Notre itinéraire du Vietnam est chez La Mariee en Colere!

30 jours de voyage, pas mal de mobylette, des rizières, une baie d’Along maritime et terrestre, des vêtements sur mesure, des endroits charges d’histoire,…. et d’autres choses encore à découvrir!

Avec, comme chaque fois, nos conseils et bons plans!

 

« Le Vietnam, on avait hésité à y aller pendant notre tour du monde. Virginie y avait déjà été et les impressions sur ce pays sont, en général, partagées car les Vietnamiens ne sont pas aussi chaleureux que les asiatiques des pays voisins. Finalement, comme un ami y habitait et que Virginie avait aimé les deux semaines qu’elle y avait passée, on s’est décidé à y aller. Nous y sommes restes un mois…… »

La suite chez La Mariée en Colère!

 

Frazer island, Queensland, Australie

19 Août

Si un voyage vous amène sur la côte est de l’Australie, arrêtez-vous a Frazer island a 200 km au nord de Brisbane.

Cette ile est la plus grande ile de sable au monde avec une superficie de 1840 km carre.

De nombreux lacs d’eau douce, des forêts tropicales, l’épave d’un bateau échoué sur la plage, des « piscines » creusées dans la roche, une plage de plus de 70 km de long,… sont autant de merveilles que vous pourrez admirer pendant votre séjour.

Et parce que bien souvent des photos valent bien plus que des mots :

Ici, seuls les 4×4 sont admis puisque la plupart des routes sont en sable ! Deux solutions pour y arriver ; soit vous venez avec votre propre véhicule (loué ou pas), soit vous passez par un tour organisé. Et dans les différents tours proposés, il y a plusieurs options possibles : en voiture ou bus 4×4, logement sous tente ou dans un resort, …

Si votre Chéri (et pourquoi pas Chérie) a toujours rêvé d’être un pilote de rallye, c’est l’occase (enfin, y a tout de même une limite de vitesse, hein, on est chez les aussies quand même!)

Sachez que quelle que soit l’option choisie, ça vous coutera un bras ! Et oui, comme toute activité en Australie, les prix sont élevés. Mais, nous, en tout cas, on ne regrette absolument pas !

Romantisme : * * (*)

Bon c’est clair, Frazer island, c’est pas le top niveau glamour : y a plein d’autres touristes, les hébergements sont basiques, Bref, c’est aussi fun avec des potes. On a tout de même mis une petite étoile supplémentaire pour ceux qui ont les moyens de se payer la jeep privée !

Quel pays d’Asie choisir pour sa lune de miel ou un voyage en amoureux?

13 Août

Voilà notre périple asiatique terminé depuis un mois déjà : 7 pays en 6 mois, il était temps pour nous de passer à un autre continent si on voulait faire le tour du monde en un an !

Maintenant qu’on a un petit peu de recul, voici le moment de vous révéler ce que l’on en a pensé et quel est l’endroit que l’on a préféré!

L’Asie est un continent très particulier pour nous les européens. Impossible de ne pas se sentir dépaysés, et ce dans n’importe lequel des pays.

L’Asie, c’est des paysages de rêves : les plages paradisiaques de Thailande, les volcans d’Indonésie, les temples d’Angkor ou de Bagan, les hauts sommets du Népal, les rizières du Nord du Vietnam, les rochers karstiques du Laos….et on pourrait encore continuer cette liste pendant longtemps… Chaque pays nous a offert des endroits inoubliables.

Mais l’Asie fonce a du mille a l’heure. Les pays se développent à une allure folle, parfois même trop vite, au grand détriment de l’environnement. On a vu des endroits magnifiques complètement abimés par la pollution. Une de nos plus grandes déceptions fut le village de Koh Rong sur l’ile du même nom au Cambodge.

En Asie, le tourisme est une des sources de revenus les plus importantes. Pas toujours évident d’encore trouver des petits coins authentiques et souvent on a l’impression qu’il est écrit en grand « MONEY » sur notre front. Entre les enfants qui mendient, les prix multiplies par 10 lorsqu’on voit notre tête de blancs, les chauffeurs de tuk-tuk qui t’ « accueillent » à la sortie du bus, les vendeurs de colliers, cartes postales, et souvenirs en tout genre, les nerfs sont soumis à rude épreuve, mais souvent avec le sourire.

Ce qui est sûr, c’est que l’Asie reste un continent super abordable et qu’il est facile de s’offrir un beau voyage pour un prix raisonnable. Pas étonnant, des lors, que beaucoup choisissent, comme destination pour leur lune de miel, un de ces pays.

Et vous vous demandez s’il y en a un que l’on a préféré  ou que  l’on vous conseillerait pour votre voyage de noces ?

Et bien non. Désolé de vous décevoir mais impossible, pour nous, de vous dire quel est le pays qui nous a le plus marqué ou qui conviendrait le mieux à une lune de miel. Chaque pays a ses caractéristiques et nous a offert une expérience particulière. Tout dépend de vos attentes et de vos envies…

Alors voici ce que l’on vous conseillerait si :

Vous avez envie de plages de rêve : Partez dans le sud de la Thailande, bien évidemment ! Si vous avez envie d’une petite ile sauvage et pas encore bouffée par le tourisme, Koh Yao Yai est parfaite. Mais il y en a plein d’autres ! Sinon,  l’Indonésie avec toutes ses iles est également une destination de choix en matière de plages. Nous, nous avons eu un coup de cœur pour Gili Air.

Vous êtes sportifs et avez envie de remuer (un peu) votre popotin pendant votre lune de miel : Pour les grands sportifs, un trek et du rafting au Népal sera le must.  L’Indonésie avec ses multiples volcans offrent pas mal d’opportunités (en plus, vous pouvez facilement terminer votre voyage en mode farniente sur une ile paradisiaque !). Sinon, dans chaque pays, il est toujours possible de partir en excursion un ou plusieurs jours. C’est ainsi qu’on a marché deux jours dans la jungle cambodgienne et qu’on est parti trois jours/deux nuits pour une randonnée jusqu’au lac Inle au Myanmar. Dans le nord de la Thailande, il y a aussi moyen de faire pas mal d’activités comme du rafting, vtt, kayak,..

Vous avez envie de bien manger : les vacances sont synonymes de bons gueuletons pour vous ? Vous allez vous régaler dans certains pays d’Asie. Allez en Thailande, au Cambodge ou en Indonésie pour la meilleure cuisine, et pourquoi ne pas prendre un ou deux cours ? Le Vietnam, a lui aussi quelques spécialités culinaires à tester.

Vous avez envie de vous sentir seul au monde : Enfourchez une moto et partez au Laos, le pays le moins touristique ou l’on s’est rendu. De manière générale, la moto permet de s’aventurer dans des endroits ou peu de monde se rende, même dans les pays les plus visités. Allez jeter un œil sur notre article à ce propos.

Vous n’avez pas un gros budget mais voulez tout de même vous faire plaisir : allez au Laos ou au Cambodge, les deux destinations les moins chères que nous avons visitées. Avec un petit budget, on était bien logé, bien nourri, et on pouvait même se payer des massages régulièrement ! Et si vraiment, vous avez envie de plages idylliques, il est facile de combiner votre séjour avec une semaine dans les iles thai.

Conseils :

– Vous trouverez bien souvent des vols bons marchés jusque Bangkok. Pour rejoindre un autre pays d’Asie, allez voir le site de Airasia, la compagnie low-cost asiatique. Ils font régulièrement des promos assez avantageuses.

– Pour trouver des hôtels sympas en réduc, allez jeter un œil sur Agoda : on a très souvent utilisé ce site pour les hôtels un peu plus luxueux. En plus, pour ceux qui voyagent pas mal, ils ont un système de points qui permet d’avoir des réductions sur le prix des chambres.

Et pour finir, voici trois endroits qui nous ont marqués (ce ne fut vraiment pas évident de choisir !) :

Pour Fred :

  1. La Thakek loop en mob au Laos
  2. L’ascension du Merapi et le lever de soleil au sommet, en Indonésie
  3. Les 10 jours de trek autour des Annapurnas, au Népal

Pour Virg

  1. L’ascension du Merapi
  2. Les temples d’Angkor, au Cambodge, surtout le temple de Bayon !
  3. Apprendre à plonger a Koh Tao, en Thaïlande

Vous avez des questions? Des envies? un endroit a partager? N’hesitez pas a nous contacter!

L’ Asie du sud-est en mobylette !

1 Août

Parcourir des contrées inconnues (enfin surtout moins touristiques que d’autres), cheveux au vent (mais surtout avec un casque sur la tête) et pouvoir s’arrêter ou l’on veut, quand on le souhaite, c’est cela dont vous avez envie quand vous voyagez ?

Une solution : la mobylette !

Pas un pays d’Asie ou nous n’avons loué un petit scooter et où nous ne sommes partis pour quelques heures ou quelques jours. A deux roues, nous avons parcouru la région de Khammuane et le plateau des Bolovens au Laos, découvert une petite partie du nord thailandais, exploré les alentours de Hpa- An en Birmanie, sillonné une bonne partie du Vietnam et visité Kampot et Kep dans le sud du Cambodge, sans oublier Bali.

Se déplacer en mobylette cumule bien des avantages :

  1. c’est, à quelques exceptions près, hyper bon marché. On a en moyenne paye 6 dollars par jour pour la location. A cela s’ajoute, le prix de l’essence, qui pour nous, fut, en moyenne, un dollar/ le litre.
  2.  On est en totale autonomie : ce qui veut dire arrêt pipi quand on veut, pause photo si le paysage en vaut la peine et pas de stop dans un shop a touristes ou un resto dégueu.
  3. On avance bien plus vite dans les embouts : et ça, à certains endroits d’Asie, c’est un atout non négligeable. On pense notamment aux grandes villes en général et à Bali, ou le trafic était assez intense.
  4. Voyager en mob permet de se rendre dans des endroits qui ne sont pas bien desservis par les transports en commun et donc peu touristiques. C’est ainsi que nous n’aurions pu faire la loop au départ de Thakek, au Laos ou la région de Ha Giang au Vietnam.

Pas besoin d’être un pro du deux roues pour partir en roadtrip mais quelques précautions s’imposent.

  1. Lorsque vous louez la moto, en principe, vous devez donner votre passeport en garantie et vous recevez un contrat à signer. Conservez bien une copie de votre passeport et de votre visa car bien souvent vous en aurez besoin dans les guesthouses.
  2. Vérifiez bien l’état du véhicule, notez tous les coups et grosses griffes sur le contrat et faites des photos, s’il le faut. Normalement si vous avez un problème technique pendant votre voyage et que vous faites des réparations, le loueur vous remboursera. Demandez-lui la procédure à suivre car certains veulent être prévenus avant toute réparation. Et n’oubliez pas le reçu. Nous avons dû changer un frein au beau milieu de nulle part au Laos et le loueur nous a remboursés sans soucis. Les pneus crevés, par contre, sont toujours à vos frais mais ce n’est vraiment pas très cher.
  3. On ne nous a jamais demandé de permis lors de la location et, sauf à Bali, nous n’avons jamais été arrêtés par les flics. Ayez tout de même votre permis sur vous au cas où. On ne pense pas que le permis international soit nécessaire, sauf peut-être en Indonésie, quoique lors de notre contrôle, le flic était plus intéressé par notre permis belge.
  4. Renseignez-vous sur l’état des routes avant votre départ. Au Vietnam, on a mis 3 heures pour 30 km car la route indiquée sur google map n’était, en fait, pas encore construite. Un bulldozer a même du nous frayer un passage à un moment.
  5. En Asie, les gens ne roulent pas vite mais ils ne font attention à rien et ils déboulent de partout. Ne roulez pas trop vite (de toute façon, il y a peu d’endroits où vous aurez la possibilité de tracer) et restez vigilant même à la campagne. Nous, on a failli faire un frontal avec un bœuf sortant d’un champ au Vietnam !
  6. Partez avec une petite trousse de secours en cas de chute. Ayez au moins des compresses, du désinfectant et des sparadraps au cas où. Ça vous évitera que des gentils locaux vous étalent leur baume de tigre sur vos plaies ouvertes (expérience vécue au Laos !)

Quelques petits conseils supplémentaires pour ceux qui partent plusieurs jours :

  1. N’hésitez pas à louer une mopette un peu plus cher afin d’avoir un peu plus de confort, surtout si vous en louez une pour deux. Nous avons passé 7 jours sur une Honda Wave (la basique de chez basique) et nos fesses ont eu du mal à s’en remettre.
  2. Niveau bagage, on est assez limité. Ça a été un peu dur pour Virg qui a du se restreindre et vivre avec les mêmes fringues pendant quelques jours. On coinçait un petit sac entre les jambes de Fred mais si vous le pouvez, louez une mopette avec un panier à l’avant pour pouvoir y mettre quelques affaires.
  3. Ne prévoyez pas de trop longues distances car bien souvent votre moyenne ne dépassera pas les 30km/heures.

Au total, nous avons passé une trentaine de jours sur un deux roues en Asie. Même Virg, qui au début, n’était pas vraiment pour, en redemandait. Et on ne comptabilise qu’une seule chute sans grandes conséquences. Evidemment, c’est quand Fred est parti tout seul faire un tour et s’est pris pour un king de la route.

Mis à part ce petit incident, nous avons adoré nos roadtrips sur les routes asiatiques et on ne peut que vous conseiller de louer un deux roues pendant votre voyage, même pour une simple journée.

TOP 3 de nos balades préférées :

  1. Thakek loop, au Laos : 4 jours au milieu des rochers karstiques et presque aucun touriste,
  2. Le Nord du Vietnam : 7 jours à découvrir cette merveilleuse région.
  3. Kampot et Kep, au Cambodge : la mer, les cultures de poivre et le marché aux crabes.

TOP 3 de nos balades décevantes :

  1. La boucle de 100 km conseillée par le Lonely Planet, aux alentours de Chang Mai, en Thailande : vraiment rien d’interessant (ou alors on s’est trompe de loop !)
  2. Le delta du Mékong, au Vietnam : beaucoup de trafic et un peu déçu par les paysages. Le delta, c’est plus sympa vu d’un bateau.
  3. Boucle d’une journée aux environs de Savanakhet, au Laos : beaucoup moins intéressant que Thakek ou le plateau des Bolovens.

Birmanie: itinéraire et conseils

16 Juil

Ce mois-ci, retrouvez chez la Mariee en colere, notre itinéraire et nos conseils sur la Birmanie.

On y a passé 21 jours au mois de mars. Au programme: des pagodes, un rocher d’or, un tour en mob au milieu de rochers karstiques, le lac Inle et bien sur les temples de Bagan!

Le Myanmar est un pays qui a beaucoup à offrir mais il commence à peine à s’ouvrir au tourisme. Pour savoir ce que l’on pense de cette destination pour un voyage de noces, c’est par ici

Si vous êtes déjà convaincu et que vous voulez quelques infos complémentaires, rendez-vous sur le feedback de notre carnet de bord.

Et si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous les poser !

%d bloggers like this: